• Dico
  • Rimes
  • Textes
  • Phrases
  • Profils
  • Tout
×
Recherche avancée
?
+
×

Rercherchez aussi dans :

  • Anagrammes
  • Terminaison

Vous êtes complètement perdu(e) sur ce site ? Lisez ceci.

🏠 > texteBook > Textes de dahliane >
Textes hors-recueil
20. Pour vous les femelles

Texte daté de 2010/01/18
Les femmes ont des désirs de tendresse que seuls les poèmes sucrés d'amour peuvent satisfaire.
Afficher l'illustration
Pour vous les femelles

Pour vous les femelles©Ce texte est protégé par un copyright.

·-· ·· · -· -· · ···- ·- ··- -·· ·-· ·- aimer

·-· · -· -·-· --- -· - ·-· · ·-· ··· ·- dulcinée

·-·· · ·--- --- ··- ·-· -·· · ·-·· ·- st valentin

· - -·-· ·- ·-· · ··· ··· · ·-· -· --- ··· mains

· - · -· - · -· -·· ·-· · -·· · ··- -··- coeurs

· -· -·-· · - ·· -· ··· - ·- -· - -·· · bonheur

--·- ··- · -·-· · ·-·· ·- -·· ··- ·-· · toujours

--·- ··- ·· ·-· ·· -- · ·- ···- · -·-· amour

- ··- ···- · ··- -··- ·-· · ··· - · ·-· femme

· - · -· - ·-· · - · -· ·· ·-· ·-·· ·- flamme

-·-· · -··· · ·-·· ·- -- --- ··- ·-· éternel

-··· ·-· ·· ·-·· ·-·· · - · ·-·· ··- -· soleil.

Enrique

http://www.pourvouslesfemelles.com/poeme-poesie-amour-15312132-1321.html

Rajouter un lien

vers un autre texte texteBook
vers une page web
vers un mot du dico
Mini description : (explique la présence de ce lien sur ce texte)

Commentaires

parin
Posté par
le 18/01/2010
prêt a aimer
mon unique dulcinée
jour de st Valentin
fleur en mains
je lui ouvre mon coeurs
pour son simple bonheur

un jour ou toujours
éternelle es mon amour
que je porte a cette femme
qui attise ma flamme
lumière éternel
rayon de soleil
dahliane
Posté par
le 18/01/2010
Des trous à remplir ?
Ca alors ! Je ne m'attendais pas à ce qu'on remplisse la vacuité gruyèresque de ce poème ! C'est peut-être l'amorce (a-morse, ah ah !!) d'un nouvel exercice de style. En tout cas, avec des mots aussi lourdement insipides que amour ou toujours, c'est trop facile. Allez les femmes, venez vous pâmer devant cette poésie romantique.
pamee_de_la_chatte
Posté par
le 18/01/2010
la cerise sur la chantilly du gâteau
Ca y est, je me pâme, je suis en transe !!

tu as su extraire le meilleur de la
fiente de guano du grand Exiopoète, j'ai nommé le grand T, le grand trou, le grand niais, le grand trouniais!!

T'es trop un lover, je suis transie d'amour mon gros loup...Tu a su faire vibrer les cordes de mon coeur. Toi tu sais parler aux femmes. J'en tremble. Un peu comme un clodo en hiver.
dahliane
Posté par
le 24/01/2010
je me demande si derrière un pseudo aussi cru que le tien, se cache vraiment une femme... Si j'ai vu juste, mon poème n'aura pas atteint sa cible. Je n'ai pas le talent de qui on sait pour écrire à l'eau de rose. J'aurais essayé.
Regard Dégelant
Posté par
le 25/01/2010
Ah oui amour toujours , a-ton la tête à écrire quand on a le coeur guimauve ? il faut parfois supporter de souffrir pour mieux chanter ... c'est me semble-t-il , humblement à ce prix que l'on peut laisser qulques menues traces derrière nous et encore nous ommes souvent des joueurs de mirliton
image manquante
Posté par
le 09/02/2010
je ne veux plus aimer
je suis pas dulcinée
c'est la st valentin
certains convient des mains
d'autres brisent des coeurs
moi je veux du bonheur

dire jt'aimerais toujours
ne prouve pas l'amour
jsuis ce genre de femme
qui défie la flamme
qui renie l'éternel
mais je veux du soleil
dahliane
Posté par
le 09/02/2010
"certains convient des mains" : très bien dit Giga ! Au début, j'ai lu "con-vient" du verbe convenir ! Ma main te convient-elle ?

Décidément, il faudrait creuser ce concept de texte à trous... Une bonne idée pour la prochaine évolution texteBook ?
image manquante
Posté par
le 09/02/2010
Beaucoup préfèrent chez les femmes le verbe sucer qu' aimer
Et quand soudainement un homme appelle une femme sa dulcinée
Et que c'est exceptionnellement pour ce jour de la st Valentin
Son deuxième cerveau ne sera surement pas dans ses propres mains
Et il n'oublie pas qu'en séduisant plusieurs dizaines de cœurs
Il aura accès à ce qui se trouve dessus, et ce sera son bonheur

Et ceux qui disent qu'ils aimeront cette femme pour toujours
Et disent avoir enfin trouver cette chose, LE grand amour
Ont intérêt d'être surs en choisissant leur future femme
Car un beau jour entre eux deux, s'éteindra la flamme
La difficulté de trouver un amour éternel
Est semblable à celle d'atteindre le soleil.
image manquante
Posté par
le 22/03/2010
Salut le mâle!
déjà je n'aime pas l'expression "femelle" pour désigner la femme, je trouve que c'est péjoratif... Bref, passons.
Moi je n'ai pas obtenu la même traduction du morse en écriture 'dite' latine.
RIEN NE VAUDRA aimer
RENCONTRER SA dulcinée
LE JOUR DE LA st valentin
ET CARESSER NOS mains
ET ENTENDRE DEUX coeurs
EN CET INSTANT DE bonheur

QUE CELA DURE toujours
QUI RIME AVEC amour
TU VEUX RESTER femme
ET ENTRETENIR LA flamme
CE BEL AMOUR éternel
BRILLE TEL UN soleil
dahliane
Posté par
le 22/03/2010
tu trouves que "femelle" est péjoratif ? mais pourquoi donc ?
j'aurais bien appelé mon poème "pour vous les femmes" mais ce titre était déjà pris et sous copyright par Tony, mon poète préféré (regarde son blog sur www.pourvouslesfemmes.com).
j'ai écrit ce poème un peu en son honneur, à la gloire de son génie poétique. J'espère qu'il sera reconnu de son vivant, il le mérite.
Mais - Poézitation - outre le titre qui t'a choqué, la lecture du reste du poème t'a-t-elle émue, fais ressentir quelque chose, as-tu vibré dans ton corps au son des rimes ?
image manquante
Posté par
le 06/04/2010
Je ne peux pas dire que j'ai "vibré" à cette lecture. Disons que l'écriture en est trop commune pour émouvoir.
(Pardon pour ma franchise, je ne sais être autrement)
A bientôt, amitiés.
image manquante
Posté par
le 24/11/2011
Encore dire entendre dire, aimer
Et puis voila t’il pas qu’il faut une dulcinée
Bien sur faire le con avec un bouquet a la ST Valentin
Le tout, main dans la main
En essayant d’écouter battre son cœur
Allant même à invoqué le mot bonheur

Avec l’exubérance du mot toujours
Alors que les maux sont d’amour
Enfin l’envisagé comme femme
Auquel je réponds je préfère l’âtre et sa flamme
Avec un Lagavulin , que je veut eternel
Et puis me tirer seul au soleil
dahliane
Posté par
le 24/11/2011
en fait c'était un bout-rimé avant l'heure
Ajouter un commentaire
Retrouvez eXionnaire
sur Facebook

Quoi de beau
sur texteBook ?

addictionnaire a rassemblé des citations pour Histoire d'O.Il y a 1 semaine
L'autre a répondu au sujet Les types de vers.Il y a 1 mois
crisix a publié le texte Fuyantes.Il y a 2 mois
lisachdl a publié le bout-rimé Bouts-rimés .Il y a 2 mois
eXionnaire a rimé sur Labo.Il y a 2 mois
Sandrine a commenté le texte Chrysocolle.Il y a 3 mois
voir toute l'activité

Et sur le reste du site …

PQTN a joué la partie #765.Il y a 10 heures
Bienvenue Flo !Il y a 3 jours
addictionnaire a lancé le sujet Histoire d'O.Il y a 1 semaine
Nouvelle image pour rébus : folles.Il y a 3 semaines
OLIVER déteste le mot NOIRCEUR.Il y a 1 mois
Club du Bouscat a publié la partie Mercredi 04 juillet 2018.Il y a 1 mois
?

Conception du site :

nüweb - sites écologiques