• Dico
  • Rimes
  • Textes
  • Phrases
  • Profils
  • Tout
×
Recherche avancée
?
+
×

Rercherchez aussi dans :

  • Anagrammes
  • Terminaison

Vous êtes complètement perdu(e) sur ce site ? Lisez ceci.

dahliane
Texte daté de 2010/01/19
Hier matin, je trouvais bonne l'idée de Libertylove de s'inspirer d'une image pour écrire un poème.
Hier soir, le reportage sur Gainsbourg (france 3) et un extrait du clip de Lemon incest ont dû me faire cogiter pendant la nuit, car ce matin j'écrivis ces trois strophes.
Afficher l'illustration
Dis papa

Dis papa

Dis-moi papa chéri, pourquoi tu m'as touchée ?

Qu'est-ce que j'ai fait de mal ? De quoi tu t'es vengé ?

Qu'est-ce qui te démangeait au point de t'acharner

Sur la chair de ta chair, l'envie de faire payer ?

Dis-moi maman chérie, pourquoi tu ne dis rien ?

Car si tu me consoles, tu sais donc que j'ai mal.

Mais si c'était si mal, pourquoi tu n'as rien fait ?

C'est donc ainsi qu'on apprend aux enfants la vie ?

Dis-moi papa chéri, dis-moi maman chérie,

Vous vous aimez tellement qu'ensemble vous oeuvrez :

Le bourreau te guérit, le médecin te meurtrit ?

Je n'étais que sourire ; me revoilà prostré.

Rajouter un lien

vers un autre texte texteBook
vers une page web
vers un mot du dico
Mini description : (explique la présence de ce lien sur ce texte)

Ce texte figure dans la sélection de Lenore et Lily

Commentaires (15)

parin
Posté par
le 19/01/2010
présente nous l'image qu'on écrive aussi !!
Regard Dégelant
Posté par
le 25/01/2010
oiseau blessé
Le texte est simple voir dépuillé (de tout artifice) il est criant de vérité .. le bouquet final eût été d'aller jusqu'à la cupabilistion-même de l'enfant et là le tableau devenait insupportable comme une bête immonde... en tout cas bravo pour le ressenti
dahliane
Posté par
le 27/01/2010
@regard d
concernant la culpabilisation de l'enfant (mécanisme psychologique paradoxal), je me suis contenté d'une allusion dans le vers deux...

@parin
l'image, je l'ai prise sur le texte de libertylove. Tu peux la télécharger ici.
Posté par
le 30/01/2010
Ton texte est touchant tout simplement parce qu'il reflète la totale réalité . Beau texte .
Posté par
le 10/02/2010
Un texte très bien écrit qui fait froid dans le dos, quand on pense à ces enfants brisés.
pamee_de_la_chatte
Posté par
le 15/02/2010
exposer les tabous!
J'apprécie ta conception de la poésie qui fait éclater les tabous !
Et parle de nos angoisses, et dit l'ignoble de la société (la vie en collectivité), et fait parler qui ne peut dire.

Et une poésie EFFECTIVE, qui a un effet sur le lecteur.

fan de.

Pâmée.
Lenore
Posté par
le 24/08/2010
J'adore.

C'est immonde, et c'est là que se trouve la beauté de la chose. Le titre est tout simplement parfait. Par contre, j'aurais essayé de donner un langage légèrement plus enfantin (comme tu l'as fait dans les deux premiers vers), ça aurait été un poil plus insupportable.
Posté par
le 06/09/2010
J'aime bien. Vu effectivement avec le regard de l'enfant au moment des faits. Moi je connais plus les dégâts à longs termes, avec les adultes qui en garde les séquelles. Je réfléchissais à écrire quelque chose là dessus, mais je ne trouve pas l'approche.
Posté par
le 06/09/2010
un eclairage, un de plus sur les ravages qui laisse place a la culpabilité
sangdencre
Posté par
le 06/09/2010
je n'ai rien a dire tous a eter dit c'est un suplice qui a eter ecrit
et je pleure pour tout ces enfants qui laisse ce petit message a leur parent
Camy
Posté par
le 31/12/2010
Non, moi, franchement, je ne sais pas si je leur aurai parlé comme ça, à mes parents, s'ils m'avaient fait ça (et je vous rassure, ils ne sont PAS DUTOUT comme ça) Je me serai révolté, c'est clair. C'est très émouvant, j'en aurai presque versé une larme...mais je ne connai pas encore l'amour des parents envers leur enfant, alors je ne peux pas dire grand chose de plus (en +, tout à été dit...)
Posté par
le 27/10/2011
Sujet très grave, traité avec justesse.

Bonne continuation !

Roger
AYSLANE
Posté par
le 28/10/2011
Les mots des enfants...
Bouleversant !
dahliane
Posté par
le 28/10/2011
J'avais quelque peu oublié ce poème. Merci pour vos appréciations qui remontent.
Lily
Posté par
le 12/11/2012
Je suis là pour te le rappeler encore une fois, ne l'oublies pas ce poème, c'est un chef d'oeuvre. Des frissons en concentré, une magnifique horreur.
Ajouter un commentaire
Vocabulaire
d'une œuvre

Quoi de beau
sur texteBook ?

AKoné aime lire Seydou Badian Kouyaté.29/09/2021
Des citations de Qui touche à mon corps je le tue ont été rassemblées.28/09/2021
crisix a publié le texte Roberto, de retour dans l'eau.13/09/2021
lingue a sélectionné le texte Le guetteur.16/03/2021
crisix a publié le bout-rimé Le guetteur.02/02/2021
voir toute l'activité

Et sur le reste du site …

Le mot °ARTIVISTE° a été ajouté.20/10/2021
laviger a joué la partie #2059.18/10/2021
AGTOD DONALD aime le mot NOIR.16/10/2021
La définition du mot ÉRÉTHISME a été remaniée.14/10/2021
Le mot REDINGOTE a été illustré par une image.12/10/2021
crisix a commenté la partie MARKKA 2.11/10/2021
Garry a publié la partie MARKKA 2.11/10/2021
?
Retrouvez eXionnaire
sur Facebook

Conception du site :

nüweb - sites écologiques