• Dico
  • Rimes
  • Textes
  • Phrases
  • Profils
  • Tout
×
Recherche avancée
?
+
×

Rercherchez aussi dans :

  • Anagrammes
  • Terminaison

Vous êtes complètement perdu(e) sur ce site ? Lisez ceci.

texteBook
texteBook - le book du poète - est un site pour publier des textes courts (poésies etc.).

Publiez ! Qui écrit ? Forum

Présentation de poètes contemporains

Nouveaux textes

Léonard pour regagner espoir devant un sourire feint. Frankenstein pour s'anonymiser en un succès criant. Geppetto pour préférer la fable aux trop sincères silences. Pygmalion pour frémir de bonheur malgré un cœur de pierre. Hugo Pratt pour
image
Auteur : Sam lary
Ta voix étrange qui trouble et dérange l'horizon de ma raison,mon Coeur est comme pour ces sentiments un garage et je crains qu'ils ne soient qu'en stage!un stage qui ne m'arrange..tu es ma raison d'être,je ne serai un être si je n'ai pas su reconnaitre
image
Auteur : On'X
Dans la lumière aurore Nos espoirs en silence Des toujours des encore Lendemain l'insolence Genèse du monde de nous Dans la lumière archange Nos algorithmes corps Nos baisers avalanges Sexes temples d'Angkor Seul est le lit monde de nous Dans la
La résignation solidarité brisée des luttes des cris - Hortensia
Des amis réunis attablés étaient treize Des larmes du plus roux on pensait à un rhume Tandis qu'ils s'abreuvaient de ce vin couleur fraise Son regard se perdait sous un voile de brume
image
Auteur : jipitch
Au bout d'une ruelle, dans un angle, reclus, Il gisait sur le trottoir, quand je l'aperçus. Ombre figée au coin de la belle église, Il se cache, évitant l'ardeur de la bise. Enveloppé de plastique, carcan de verre, Glauque momie sortie d'une plaie
Comment avons nous vécu l'ombre du chagrin ? Si plein, si fort, si dense, les larmes sont là En fermant les yeux, j'y pense et je te revois Tu es toute blanche une rose près de toi Tu es si belle et tes lèvres restent carmin Ton frère à côté de moi
image
Foutue morosité qui colle A nos peaux On va nettoyer à l'alcool Tes oripeaux Quitte à s'en foutre on va s'en foutre Jusque là Et après ça on pass'ra outre Et voilà On va s'échanger des « J'vous souhaite » Des « Meilleurs Vœux » Enfin bref on va faire la
Chocolat, chocolat Mais qu’as-tu fais de moi ? Chocolat, chocolat, Je t’avoue qu’au début entre moi et toi, ce n’était pas ça Chocolat, je t’aime mais sans plus Je t’aime au lait, Je t’aime noir, Je t’aime chaud, Je t’aime amer Je t’aime en

Derniers textes lus

Sous les yeux gourmands de la lune J'ai goûté ta prune A la suave odeur de brune. Et du doux parfum de tes reins, Mêlé aux senteurs du foin, Je me suis enivré comme d'un nectar divin. Là-haut, dans l'immense galaxie, La planète,éclatante
Ô charmant oiseau marcheur Si tel est ton choix Rejoins-moi ce soir À la citadelle J'ai tissé pour toi Une passerelle en dentelle Et deux ailes en coton sauvage Pour éventer les soupçons
image
"mais jamais on ne comptera parmi les neuf cent vingt espèces en voie de disparition la cerf qui broute dans mon âme sauvage " Ainsi s'achève le premier poème du livre de Gabriel Vartore-Neomivakine un pourboire de bruissements, ensemble de textes où,

Derniers textes aimés

Verlaine amène la musique Baudelaire le vers parfait Hugo le récit héroïque Et Ronsard les premiers effets De la Poésie Figures du temps écrasantes Ces poètes montrent la voie De la prosodie déchirante De l'aventure emplie de joie Et de
L'écume d'une soupe d'orties encore au creux des lèvres, elle se sauve à nouveau, à travers une forêt de blé et de fougères. Le chemin, damé hier par ses orteils - et sûrement demain par les terrassiers - aujourd'hui s'est évaporé, aplani par la pleine
Août et Septembre. Quand l'un ne songe qu'à vivre au présent, en l'autre germent quelques songes amers, regrets de ce qui a été. Entre Mai et Avril, tous deux printaniers de souche, pas d'amour fou. Avril destine ses pétales les plus doux à Mars, ce

Textes fraîchement commentés

image
Auteur : On'X
Au loin Iste homo Mi homme Minotaure Les labyrinthiques desseins Au loin Toi la Gorgonne Madone maldonne Les vipères dedans le sein Loin les monstres Loin les chimères Hors la vie Hors le monde Vous n'avez plus d'ombre Nous n'avez plus d'heures Vous
Auteur : Nalon
Quand je revis Paris, Et son spectacle citadin, L inspiration me revint, Je la retrouve,Elle et son Louvre, Perchée par dessus les douves, Et la Seine sous son lit, Me ramène vers Paris.
Auteur : Nalon
Je me suis trop longtemps caché, Je dois a nouveau me montrer, Leur décrire ma vérité, Me libérer! Je me suis trop longtemps oublié, je dois me montrer, leur décrire le terme de ma pensée, Me libérer! Cela fait trop longtemps que j'ai arreté, trop

Un site ami :

Un autre site ami :

Quoi de beau
sur texteBook ?

Jacques Raffin a commenté le texte Léonard pour regagner espoir.Il y a 1 jour
crisix a publié le texte Léonard pour regagner espoir.Il y a 3 jours
addictionnaire a rassemblé des citations pour Le Mystère de la chambre jaune.Il y a 2 semaines
Alfrédine Chope a sélectionné le texte Fonctions poétiques.Il y a 3 semaines
kik1917 a publié le bout-rimé Drôle de cène.Il y a 4 semaines
Sylane a rimé sur RENCONTRES VIRTUELLES.Il y a 1 mois
gelamboo aime lire Henri Michaux.Il y a 1 mois
voir toute l'activité

Et sur le reste du site …

omega a joué la partie Mercredi 01 juin 2016.Il y a 17 minutes
Emile Littré a défini le mot DÉFÉRENCE.Il y a 3 heures
addictionnaire a rajouté le mot °KRIYA°.Il y a 1 jour
Bienvenue paka !Il y a 3 jours
netymologie a rajouté la phrase Et les taches s'évanouissent..Il y a 1 semaine
?

Conception du site :

nüweb - sites écologiques