• Dico
  • Rimes
  • Textes
  • Phrases
  • Profils
  • Tout
×
Recherche avancée
?
+
×

Rercherchez aussi dans :

  • Anagrammes
  • Terminaison

Vous êtes complètement perdu(e) sur ce site ? Lisez ceci.

🏠 Textes de Jean-Mi
Textes hors-recueil
173. équilibre des comptes dévisagés
Jean-Mi
Les coulisses des yeux.
Afficher l'illustration
équilibre des comptes dévisagés

équilibre des comptes dévisagés

Je suis surendetté, lendemains obérés: dettes de visages.

Même grands ouverts sur le monde - celui qui balade proches et lointains, constances et fugacités -, les yeux se doublent en leurs coulisses et captent le regard des autres, lequel scrute, fixe, perce, aveugle, couve et louche le mien. Ce n'est parfois qu'un frôlement de coïncidences, de lumières distraites, alors qu'ailleurs, en d'autres temps, les microcollisions de leurs couleurs cribleraient d'invisibles iris. Leur étonnement écarquille les pénombres, leur oblicité filtre les rêves torves.

Je dois aux visages leur crédit de nudité; maquillages, moues calculées, tentatives de chichis, de sourires, de fossettes faussaires ne sauraient les vêtir bien longtemps. Les visages sont toujours nus, et la pâleur les hante, quelles que soient leur peau et leur pilosité. Je leur dois la sédimentation des face-à-face, de ce que je crus être en eux pour ne plus ressembler.

Le lisse et le ridé des fronts confient au mien leur fièvre. Je dois aux visages d'apprendre - de leurs lèvres - les cueillettes, les hold-up fruités; je leur dois que le parfum touche les doigts et invente les paumes; que les joues et les paupières se boivent, que le menton protège la migration des nids; j'apprends de leurs cils le passage de ma peine, et, de leur barbichette, la grâce du fou rire...

Ainsi, il me faut au plus vite prendre toutes mesures pour la rigueur et l'apurement des comptes. Je vais émettre des bons du trésor de croire encore; je vais semer des éphélides en fertilité des terres nostalgiques, instaurer l'octroi à l'entrée des grimaces, y compris des drôles; je patente l'ironie des miroirs ainsi que toute profondeur inversée; je vends les bijoux de famille des nez rutilants; je dépose ma collection de pattes d'oies au Mont-de-Piété...

Sûr que, demain, je décrèterai une nouvelle gabelle - les larmes et la sueur, débordements prometteurs -, la dîme sur les clins d'oeil, la taxe Eustache sur les regards entendus...et, surtout, oui, l'épargne, les économies... Il faut de toute urgence économiser les cris d'âme sans voix, sans gestes, à la lumière des espérances de bouts de chandelles.

Rajouter un lien

vers un autre texte texteBook
vers une page web
vers un mot du dico
Mini description : (explique la présence de ce lien sur ce texte)

Ce texte figure dans la sélection de Hypolaïs Polyglotte

Commentaires (2)

Hypolaïs Polyglotte
le 23/02/2010
Pour rester dans la thématique Brassens (mais quel aspect de la vie n'a-t-il pas abordé?) on pourrait voir dans ton texte un lointain cousin des "Passantes" et une antithèse de "La foule" qui transperce La Piaf... (sans vouloir tout ramener à l'avifaune!)ou bien un petit fils des promenades urbaines de Baudelaire?
Généalogie fictive au demeurant un peu inutile.

Suis d'avis que le cours des regards en bourse est pour toi plus côté que celui du blé...

HypoPo
Jean-Mi
Posté par
le 23/02/2010
A hypolaïs
Les deux cousinages me touchent: celui d'Antoine Pol dont le recueil de poèmes fut repéré par hasard par Brassens chez un bouquiniste. Brassens chercha à le contacter pour l'autorisation de l'interpréter. Trop tard: Marcel Pol venait de mourir, totalement inconnu. Et ce vieux Charlie, bien sûr: "Ô toi que j'eusse aimée, ô toi qui le savais!"
Ajouter un commentaire

Quoi de beau
sur texteBook ?

MarionLubreac aime lire John KEATS.23/09/2020
Une Cavalière Libre Comme L'Ai a publié le texte Liberté.04/08/2020
addictionnaire a rassemblé des citations pour Viens avec ton cierge.01/08/2020
Boniface a sélectionné le texte Quoi !.27/07/2020
Aurèle a répondu au sujet Les types de vers.12/03/2020
rafi_sionado a commenté le texte Funérailles pour une vache morte.13/01/2020
voir toute l'activité

Et sur le reste du site …

yplacs a joué la partie #2088.26/09/2020
Bienvenue soukaina !26/09/2020
MarionLubreac déteste le mot REJET.23/09/2020
Eddy Cyclope a défini le mot MEMBRURE.21/09/2020
Eddy Cyclope a commenté le mot SIRENIEN.20/09/2020
addictionnaire a rajouté le mot °NECRONYME°.13/09/2020
?
Retrouvez eXionnaire
sur Facebook

Conception du site :

nüweb - sites écologiques