• Dico
  • Rimes
  • Textes
  • Phrases
  • Profils
  • Tout
×
Recherche avancée
?
+
×

Rercherchez aussi dans :

  • Anagrammes
  • Terminaison

Vous êtes complètement perdu(e) sur ce site ? Lisez ceci.

🏠 Textes de Sol Orietur
Textes hors-recueil
15. zalula
Sol Orietur
« toutes les choses modernes comme les voitures et autres ont toujours existé, elles étaient juste dans une montagne en attendant le bon moment »
Björk Gudmunsdottir
Afficher l'illustration
zalula

zalula

je ne connaissais pas le mot paria

je ne connaissais pas le mot furoncle

je ne connaissais pas le mot géhenne

je ne connaissais pas le mot aimer

trente-neuf lunes

dans la nuit mogador tombe

entre nous deux

je n'avais jamais picolé

je n'avais jamais souffert

je n'avais jamais espéré

je n'avais jamais été

trente-neuf lunes

sur mogador et la nuit

tombe entre nous deux

je ne savais pas tresser de pâquerettes

je ne savais pas compter les jours

je ne savais pas attendre mon tour

je ne savais pas voir les belles choses

je n'avais jamais marché sur une voiture

je n'avais jamais ri en voulant pleurer

je n'avais jamais passé de nuit dehors

je n'avais jamais été sérieux

entre nous deux

la nuit, trente-neuf lunes

et mogador

je trouvais toujours où me cacher

je trouvais toujours autre chose à penser

je trouvais toujours de quoi m'occuper

je trouvais toujours la vie amère

je ne voyais jamais les coquelicots

je ne voyais jamais le soleil naître et mourir

je ne voyais jamais les fleuves passer

je ne voyais jamais la ville brûler

ya nari, a qalbi

c'est un grand vide maintenant

tout est perdu

tout est foutu

que sont devenus les jours

s'ils s'envolent de nos mémoires

c'est une plaine désolée

où gisent nos corps de fantassins

c'est toujours une autre rue

de l'autre côté de la rue

il faut toujours une autre joie

après la joie

mais à quoi bon ?

à quoi bon courir

si l'on ne se court plus après

à quoi bon vomir

si je ne te vomis plus

à quoi bon attendre

si je ne t'attends plus

à quoi bon aimer

si ce n'est plus toi

à quoi bon rire

si tu ne ris plus

la nuit tombe sur

mogador trente-neuf lunes

entre nous deux

Rajouter un lien

vers un autre texte texteBook
vers une page web
vers un mot du dico
Mini description : (explique la présence de ce lien sur ce texte)
Message de l'auteur au sujet des commentaires :
j'ai que ça qu'à dire
Ajouter un commentaire

Quoi de beau
sur texteBook ?

Une Cavalière Libre Comme L'Ai a publié le texte Liberté.04/08/2020
addictionnaire a rassemblé des citations pour Viens avec ton cierge.01/08/2020
Boniface a sélectionné le texte Quoi !.27/07/2020
Aurèle a répondu au sujet Les types de vers.12/03/2020
rafi_sionado a commenté le texte Funérailles pour une vache morte.13/01/2020
voir toute l'activité

Et sur le reste du site …

Reboulution a joué la partie A10 20200122 P7&8J ME 18H.13/08/2020
Bienvenue Richie66 !09/08/2020
Une Cavalière Libre Comme L'Ai déteste le mot VIOL.04/08/2020
addictionnaire a lancé le sujet Viens avec ton cierge.01/08/2020
Eddy Cyclope a commenté le mot THEATRE.29/07/2020
addictionnaire a rajouté le mot °CRYPTOGAY°.01/07/2020
?
Retrouvez eXionnaire
sur Facebook

Conception du site :

nüweb - sites écologiques