• Dico
  • Rimes
  • Textes
  • Phrases
  • Profils
  • Tout
×
Recherche avancée
?
+
×

Rercherchez aussi dans :

  • Anagrammes
  • Terminaison

Vous êtes complètement perdu(e) sur ce site ? Lisez ceci.

🏠 Textes de crisix
Textes hors-recueil
5. Débâcle
crisix
Par crisix
Texte daté de 2019/06/11
Le poème "débâcle" a été inspiré par une émission radio ; autant son contenu que la façon dont je l'ai entendue : en podcast. J'écoute rarement des podcasts. Ce que j'apprécie dans la radio, c'est l'effet de surprise, et la prodigalité de son flux continu. Lorsqu'une émission s'achève, une suivante prend aussitôt le relais. Pour l'auditeur de radio, le silence ne se fait que lorsqu'il éteint la  radio. L'autre jour, ayant oublié que j'écoutais un podcast, je fus surpris du silence qui s'ensuivit. Un silence glaçant qui provoqua chez moi un véritable sentiment de vide, de solitude intersidérale. J'ai alors comparé la radio à un fleuve et le podcast a son bras-mort. Le poème "débâcle" a été également inspiré par le sujet de l'émission : le Dictionnaire des mots parfaits. Des auteurs y expliquent pourquoi tel ou tel mot leur semble parfait. Ca m'a donné envie de faire comme eux. J'en ai trouvé plusieurs, des mots parfaits. Le mot TROU par exemple, si bref, presque inachevé, un peu vide quoi, un monosyllabique aussi bref qu'une chute dans un trou ! Le mot SOCLE quant à lui m'est imparfait, du moins la rondeur de ses trois premières lettres me le rend particulièrement instable ! Attention danger. On en vient au mot RISQUE, presque parfait. Sa sonorité [k] m'évoque le craquement, et la sonorité [sk] m'est toute scandinave, du nord, du froid, de la glace. Les sonorités de RISQUE m'évoquent BANQUISE. Avec BANQUISE, c'est l'arrivée du son [b]. Il transforme le RIS de RISQUE en BRIS, d'où le craquement, la débâcle, dans le sens rupture de la couche de glace d'un cours d'eau gelé.

Débâcle

Dans mes rêves "rivères & fleuves"

Je glisse méandre

Au creux de téandre

Puis je guette impatient

L'heure où la nuit nue

Sans myriade ni lune

Fera don de ses glaces

Pour figer notre feu

Dans ce rêve obscur

Où nous sommes socle

Danseront en patins

De fer et de peau

Les amants tout follement enlacés

Ils tournoieront

Vifs comme les comètes

Au sortir des trous noirs

Mais avides de connaître

Les traits de l'autre aimé

Qu'aucune myriade ni lune

Ne vient esquisser

Ils prendront le risque

De s'attarder

D'effleurer l'aurore molle

Fugace et féroce

Rajouter un lien

vers un autre texte texteBook
vers une page web
vers un mot du dico
Mini description : (explique la présence de ce lien sur ce texte)
Message de l'auteur au sujet des commentaires :
Je suis en apprentissage de poésie. N'hésitez pas à me faire part de vos critiques constructives, aussi bien positives que négatives (même si ce n'est pas évident). Merci d'avance !
Ajouter un commentaire

Quoi de beau
sur texteBook ?

ayouba269 a publié le texte comoroi.26/05/2020
Binney ongari aime lire Paulo Coelho.12/05/2020
addictionnaire a rassemblé des citations pour Gens de Dublin.15/04/2020
Aurèle a répondu au sujet Les types de vers.12/03/2020
rafi_sionado a sélectionné le texte Amour divin.13/01/2020
rafi_sionado a commenté le texte Funérailles pour une vache morte.13/01/2020
voir toute l'activité

Et sur le reste du site …

addictionnaire a rajouté le mot °VEGGIE°.01/06/2020
xap a joué la partie #2198.01/06/2020
navaotaku déteste le mot BOUCLE.31/05/2020
Bienvenue navaotaku !31/05/2020
addictionnaire a commenté le mot °COVID°.22/05/2020
?
Retrouvez eXionnaire
sur Facebook

Conception du site :

nüweb - sites écologiques