• Dico
  • Rimes
  • Textes
  • Phrases
  • Tout
×
Recherche avancée
?
+
×

Rercherchez aussi dans :

  • Anagrammes
  • Profils
  • Terminaison

Vous êtes complètement perdu(e) sur ce site ? Lisez ceci.

Textes Auteur(e)s cyclopoète
Textes hors-recueil
2. Sur la route : le pic du pétrole et le bonheur du piéton
cyclopoète
En cette période de G20 impuissant à résoudre le moindre problème et quand, du fait de la fonction exponentielle, la fin du système de la bagnole est programmé, on peut entrevoir la revanche de la nature outragée sur l'Homme arrogant tandis que le piéton, lui, aura enfin le droit de ne pas être écrasé ou intoxiqué.

Poème "petit cru primeur" sans prétention poétique.
Afficher l'illustration
Sur la route : le pic du pétrole et le bonheur du piéton

Sur la route : le pic du pétrole et le bonheur du piéton

J'aime les blancs nuages qui le matin accueillent
Le dimanche tranquille, la féerie dʹazur
Le vent à tire d'ailes, le soleil rayonnant
Sur la ville paisible que les rues vides apurent.

J'aime les longues marches dans ces rues pacifiées
Sans voitures, sans camion ni engin de toutes sortes
Qui durant la semaine rejettent un air vicié
Que respire le piéton sans recours dʹaucune sorte.

Le radieux dimanche, le lundi exécré
Sont les mêmes pourtant, sauf la circulation
Qui fait de l'un un rêve, de l'autre une punition
Que l'on doit chaque jour et sans fin endurer.

Piéton je suis et reste, indigne exception
Sans voiture à payer, sans dégâts permanents
Sans parking saturé, sans la consommation
D'hectolitres d'essence pour lesquels on se bat.

Le piéton est conscient de sa faute suprême
Il l'assume crânement et maudit les camions
Attendez donc 20 ans : sur une terre blême
Le piéton survivra à la consommation.

Rajouter un lien

vers un autre texte texteBook
vers une page web
vers un mot du dico
Mini description : (explique la présence de ce lien sur ce texte)

Commentaires (3)

dahliane
Posté par
le 16/12/2010
De Paris, c'est un agréable dépaysement que de lire ce poème.
Posté par
le 29/12/2010
Sur un mode plus parodique, c'est le thème d'une chanson des années 70 : "Je vais à pied" d'Yvon Etienne.
"Parqué sur mon trottoir / les dimanches de printemps / Lorsque tombe le soir /Je m'en vais en flânant / Lorgnant d'un oeil moqueur / les automobilistes sages / Qui regardent passer les heures / Coincés dans un embouteillage /Moi je vais à pied / Comme ça je suis sûr d'arriver !".
christanil
Posté par
le 04/01/2011
Le sentiment de liberté du piéton, qui a avec lui tout ce dont il a besoin, sans recours à un engin, qui va ou il veut, qui s'arrête à loisir. C'est vrai, même à Paris, je me souviens d'une balade sur bord de Seine un matin frais de Décembre, sans voiture, et sans piétons d'ailleurs, un rêve...
Ajouter un
commentaire
Tout nouveau
Tout chaud

Quoi de beau
sur texteBook ?

Des citations de La poésie sauvera le monde ont été rassemblées.06/06/2024
clemdhygie a publié le texte Dead man talking.30/01/2024
Jean-Marie E. a commenté le texte LES MOIS DE L'ANNÉE.13/01/2024
Alfrédine Chope a sélectionné le texte Le choix d'Eurydice .15/12/2023
Dohban a répondu au sujet Les types de strophes.30/09/2023
voir toute l'activité

Et sur le reste du site …

La définition du mot CUIVRE a été remaniée.17/06/2024
Le mot ORANGER a été illustré par une image.17/06/2024
Une flexion : OSAI17/06/2024
Le mot HÉRODIEN a été ajouté.16/06/2024
glomerule a joué la partie #2416.15/06/2024
Un mot-dièse :
#Élections
(51 mots)09/06/2024
Bienvenue CTidou !07/06/2024
?