• Dico
  • Rimes
  • Textes
  • Phrases
  • Tout
×
Recherche avancée
?
+
×

Rercherchez aussi dans :

  • Anagrammes
  • Profils
  • Terminaison

Vous êtes complètement perdu(e) sur ce site ? Lisez ceci.

Textes Auteur(e)s clemdhygie
Textes hors-recueil
1. Dead man talking
Texte daté de 2024/01/29
Une petite histoire inspirée du film du même nom...
Afficher l'illustration
Dead man talking

Je suis le Dead Man Talking, venez écouter ma déclaration,
Celle d’un homme condamné, prêt à recevoir la dernière injection !
Comme Shérazad, j’ai le droit à une ultime confession.

Tant que je parle, ils ne peuvent pas me tuer,
Je vais prendre mon temps, je vais en profiter.
Je vais tout vous raconter,
Ma vie, mon œuvre, mes péchés !

Né dans une bonne famille française de petits bourgeois,
Normalement, l’avenir était tout à moi !
Je ne sais pas à quel moment ça a dérapé,
A quel moment mon esprit s’est mis à dérailler ?

C’est surement à cause de ces connards qui me harcelaient,
Fallait bien que je me défende, alors je me suis mis à cogner.
J’ai gouté à la violence bien trop tôt, et j’ai aimé ça !
Je mettais des droites avant même de savoir compter jusqu’à trois.
Au moins, ils ont vite arrêté de me faire chier,
Ils se sont même mis à me respecter !
J’ai compris que seule la violence était efficace,
Que j’avais trouvé un moyen de me faire une place !

J’ai suivi cette voie,
Et je suis même allé au-delà !
J’insultais,
Je cognais,
Je dealais,
Je volais,
Je revendais
A l’adolescence, j’avais déjà tout testé, tout braqué
Mes parents ne savaient plus quoi faire de moi,
Je changeais d’école tous les 6 mois !

Alors, j’ai commencé à mon monter mon buisness,
Et pour ça, je n’avais pas besoin de faire une école de commerce !
Plus les années avancées, plus mon entreprise prospérait,
Walter White version française, Walter White version améliorée !
J’avais mis mon intelligence au service du mal,
Encore mieux que le Joker, j’étais le méchant idéal !

Petit à petit, j’ai écarté la concurrence,
Et finalement, je suis devenu la référence.
Mais bien sûr, il y avait un prix à payer, même si je ne l’ai compris que plus tard,
Le diable avait un plan pour moi, et il avait déjà planifié notre rencard.
Sans le savoir, je vivais à crédit
Et en attendant, je profitais de ma meilleure vie.

J’enchainais les lignes, j’enchainais les Jack,
J’enchainais les filles, j’enchainais les claques !
Quand un jour, au milieu de la foule je l’ai rencontré,
Dès le premier regard, je l’ai aimé.
Alors, je me suis jeté à l’eau, je l’ai invité,
Nous avons passé la nuit à danser, à discuter et à rigoler.
Et à partir de ce moment, nous nous sommes plus lâchés !
Avec elle, je voulais prendre ma retraire, je voulais me ranger,
Faire une pause dans ma vie de déjantée

Mais le bonheur ne m’était mérité.
Par hasard, elle a découvert ma vraie nature, mon vrai métier.
Nous nous sommes disputés, des portes ont claqué…
Evidemment, elle ne pouvait pas rester avec quelqu’un comme moi
De toute façon, je ne la méritais pas !
Elle était l’incarnation de l’innocence,
Alors que moi, j’étais le roi de la délinquance !

Elle n’a même pas pris le temps de ranger ces affaires,
Elle est partie sans se retourner,
Elle est partie avec tous ses regrets !
Au moment où elle est sortie, il était là, à attendre devant la maison,
Il a tiré à vue, sans réflexion, sans se poser de question !
Si on ne s’était pas disputé, c’est moi qui aurais dû ouvrir cette de porte…
C’est moi qui aurais dû ouvrir cette putain porte,
et elle ne serait pas morte !
Une des balles à toucher son cœur,
Le même que j’avais brisé il y a quelques heures !

Elle est morte dans mes bras,
Je devais me venger, je n’avais plus d’autre choix.
J’ai évidemment commencé par tuer tireur,
Je lui ai bien fait payer son horreur !
Après, je me suis occupé des commanditaires,
Je les retrouverai bientôt en enfer !
J’ai attendu les flics au milieu de ce bain de sang,
Je me suis laissé prendre comme un gros faisan…
A quoi bon de continuer à monter mon empire,
Mon royaume avait perdu sa reine, je n’avais plus d’avenir…

Je suis le dead man talking, vous avez écouté ma déclaration,
Celle d’un homme condamné, prêt à recevoir la dernière injection !
Comme Shérazad, j’ai eu le droit à une ultime confession.
Je vous ai tout dit….vous pouvez appuyer sur le bouton !

Rajouter un lien

vers un autre texte texteBook
vers une page web
vers un mot du dico
Mini description : (explique la présence de ce lien sur ce texte)
Ajouter un
commentaire

Quoi de beau
sur texteBook ?

Des citations de La première gorgée de bière ont été rassemblées.03/07/2024
clemdhygie a publié le texte Dead man talking.30/01/2024
Jean-Marie E. a commenté le texte LES MOIS DE L'ANNÉE.13/01/2024
Alfrédine Chope a sélectionné le texte Le choix d'Eurydice .15/12/2023
Dohban a répondu au sujet Les types de strophes.30/09/2023
voir toute l'activité

Et sur le reste du site …

La définition du mot BOHÉMIEN a été remaniée.23/07/2024
Une flexion : MURS23/07/2024
Pépère a joué la partie Mercredi 15 mai 2024.21/07/2024
Un mot-dièse :
#Bretagne
(50 mots)14/07/2024
Le mot COUMAROU a été illustré par une image.13/07/2024
Le mot BOURGUIBISTE a été ajouté.07/07/2024
Bienvenue Le Roux !07/07/2024
?