• Dico
  • Rimes
  • Textes
  • Phrases
  • Profils
  • Tout
×
?
+
×

Rercherchez aussi dans :

  • Anagrammes
  • Terminaison

Vous êtes complètement perdu(e) sur ce site ? Lisez ceci.

t e x t e b o o o o o o k

Moteur de recherche des textes publiés sur texteBook

Recherche dans les textes

89 résultats
| << Page >>
Auteur : crisix
Il est des faubourgs, déserts mais non dénués d'histoire, où la végétation, ayant repris ses quartiers, devient, les soirs d'été, le décor de promenades, pleines de mystère et d'émotion, pendant...
Auteur : crisix
À midi, au couvre-feu Refermant nos œillères Nous verrons la nuit bleu Ciel et si esseulée Qu'au trait noir elle esquisse Sur la place désertée Les arbres, les branches propices Aux mésanges...
Fantômes le jour Fantômes la nuit Les rues froides de Fermont Ville-dortoir aux dortoirs bondés Sauf un Un homme au soir de sa vie Debout derrière l'une des mille fenêtres épaisses de...
ESPÉRANCE Que l'amour hante L'âme vive des rivières Gelées de ma mémoire Car un jour Les pêcheurs d'hiver Viendront avides les cribler CRATÈRE Visite guidée En 2010 et des poussières D'un château...
Auteur : crisix
Paupière Mi-close Traçant un horizon Un demain Sans barreau Ni prison
Auteur : crisix
Dans mes rêves "rivères & fleuves" Je glisse méandre Au creux de téandre Puis je guette impatient L'heure où la nuit nue Sans myriade ni lune Fera don de ses glaces Pour figer notre feu Dans ce rêve...
Auteur : crisix
Au musée, combien de visiteurs regardent le panonceau avant le tableau ? Et dans une bédé, la bulle avant le dessin ? Curieuse perversion qui donne au mot une ascendance sur l'image. Le tableau sans...
Auteur : crisix
Un noyau de cerise Noire, sans magma ni souvenirs Une Terre sans noyau
Auteur : crisix
Mardi matin, je vous suivrai dans le marigot, mais, jamais vacciné, seulement du lointain méandre. Ma jeunesse vieillit ! Sans doute la mort, menaçante, jetterait violemment son dard : le moustique...
Auteur : crisix
Viens vibrer sous l'hélice écouter ses pales en cristal fouetter la bruine Mets ton casque de fer et laisse tes talons nus caresser le gel des champs lisses Et si l'hélice éventre un gros sablier...
Attendre l'oiseau d'été Que grillé jusqu'à l'aile Il n'en fasse qu'une becquée Ces longs murs de popcorn Enlacés dans desquels On m'a laissé pour mort
Pris au cœur du boueux Tourbillon du temps Petit canard-scorpion Implore à prix d'âme Que d'ignobles hameçons Arrêtent ici leur vol Et lui épousent le dard

Quoi de beau
sur texteBook ?

MarionLubreac aime lire john keats.23/09/2020
Une Cavalière Libre Comme L'Ai a publié le texte Liberté.04/08/2020
addictionnaire a rassemblé des citations pour Viens avec ton cierge.01/08/2020
Boniface a sélectionné le texte Quoi !.27/07/2020
Aurèle a répondu au sujet Les types de vers.12/03/2020
rafi_sionado a commenté le texte Funérailles pour une vache morte.13/01/2020
voir toute l'activité

Et sur le reste du site …

MarionLubreac déteste le mot REJET.23/09/2020
xap a joué la partie #2215.23/09/2020
Eddy Cyclope a défini le mot MEMBRURE.21/09/2020
Eddy Cyclope a commenté le mot SIRENIEN.20/09/2020
Bienvenue Aina !13/09/2020
addictionnaire a rajouté le mot °NECRONYME°.13/09/2020
?
Retrouvez eXionnaire
sur Facebook

Conception du site :

nüweb - sites écologiques