• Dico
  • Rimes
  • Textes
  • Phrases
  • Profils
  • Tout
×
Recherche avancée
?
+
×

Rercherchez aussi dans :

  • Anagrammes
  • Terminaison

Vous êtes complètement perdu(e) sur ce site ? Lisez ceci.

🏠 Textes de marc herout
Textes hors-recueil
2. Rencontre impossible
Texte daté de 2013/02/26
Il arrive parfois que nous croisions une personne inconnue qui bouleverse notre existence. Mais en raison des codes et des habitudes de la société nous passons notre chemin. Nous n'avons pas osé nous arrêter. C'est le thème de cette "Rencontre impossible".

Il fallait que je vous dise madame, quand vous m'avez croisé, frôlé, bousculé même, j'étais dans le flot descendant qui sortait du métro et vous dans flot montant qui se pressait pour y entrer, vous m'êtes apparue pour la première fois. J'ignorais tout de vous et je vous ai aimé.

C'était hier à St Lazare.

Vous portiez une odeur de jasmin, vos lèvres dessinaient un sourire tendre et amer qui disait votre ennui de la vie, vos yeux clairs avaient l'éclat sombre du bonheur qui n'est jamais venu, mais vous étiez, madame, dans le gris de cette foule en mouvement, une lumière . J'ai admiré les boucles noires de vos cheveux qui faisaient comme un écrin de soie à votre beau visage offert à mon émerveillement.

Vous avez posé votre regard sur moi et vos yeux ont brûlé au feu que vous aviez fait naître. Vous avez su madame que nos vies devaient rompre leurs cours ordinaire;qu'il ne tenait qu'à vous de saisir le fruit de cette providence qui organise, pour quelques téméraires seulement, ces rencontres contingentes pour faire leur bonheur, leur fortune et leur gloire.

Nous avions tant à nous dire.

La vie madame chante et triomphe par les rencontres que nous faisons et des aventures qu'elles nous font vivre. L'amour n'est pas l'affaire d'un seul.Dieu a créé l'homme, justement afin qu'il le contemple et jouisse de ses œuvres.

Mais par paresse et par timidité, vous avez préféré vous laisser emporter dans le courant de la cohue. Vous avez regardé mais sans croire, sans oser voir mon extase muette, mon ardent désir à vous connaître, mon inclination à goûter votre souffle, mon espoir à m'enrichir de vous.

J'ai entendu au loin le claquement bref des portes qui se fermaient sur vous. Leur bruit mat résonne encore dans ma mémoire et sonne comme un bourdon lugubre, car ce train qui partait, venait de nous séparer pour toujours.

Les diamants de la vie sont a notre portée, mais nous ne les voyons pas. La parole d'un sage me revient en mémoire : "Regarde et tu verras ".

Rajouter un lien

vers un autre texte texteBook
vers une page web
vers un mot du dico
Mini description : (explique la présence de ce lien sur ce texte)
Ajouter un commentaire

Quoi de beau
sur texteBook ?

MarionLubreac aime lire John KEATS.23/09/2020
Une Cavalière Libre Comme L'Ai a publié le texte Liberté.04/08/2020
addictionnaire a rassemblé des citations pour Viens avec ton cierge.01/08/2020
Boniface a sélectionné le texte Quoi !.27/07/2020
Aurèle a répondu au sujet Les types de vers.12/03/2020
rafi_sionado a commenté le texte Funérailles pour une vache morte.13/01/2020
voir toute l'activité

Et sur le reste du site …

yplacs a joué la partie #2088.26/09/2020
Bienvenue soukaina !26/09/2020
MarionLubreac déteste le mot REJET.23/09/2020
Eddy Cyclope a défini le mot MEMBRURE.21/09/2020
Eddy Cyclope a commenté le mot SIRENIEN.20/09/2020
addictionnaire a rajouté le mot °NECRONYME°.13/09/2020
?
Retrouvez eXionnaire
sur Facebook

Conception du site :

nüweb - sites écologiques