• Dico
  • Rimes
  • Textes
  • Phrases
  • Tout
×
Recherche avancée
?
+
×

Rercherchez aussi dans :

  • Anagrammes
  • Profils
  • Terminaison

Vous êtes complètement perdu(e) sur ce site ? Lisez ceci.

Textes Auteur(e)s Mathieu_Jr
Textes hors-recueil
1. my vie, my life
Texte daté de 2021/11/01
Ce texte a été écrit dans le cadre d'un projet de Français ou je me suis découvert une nouvelle passion pour le slam et je souhaitais avoir des retour par des gens qui ci connaissent plus dans le sujet que mes camarades de classes.
Ce texte parle de ma vie et de ce que j'ai vécu et désolé il y a des référence québécois (donc le titre) et encore désolé si vous ne pouvez pas les comprendre je  pourrais peut-être vous les expliquez

my vie, my life

même si on vit de l'intimidation on va toujours ressortir plus fort, on ne va pas s'en rendre compte immédiatement, ca peut prendre plusieurs années, mais ca va arrivé

La confiance
Ça s’gagne pas juste avec d’la chance
Autant avec un ami pour un secret
Qu'avec la banque pour un prêt



Difficulté vécue
Les gens d’ma parenté
Mon jamais donné
Et j’ai jamais eu
De confiance en moi
Ou de: je crois en toi



Trop naïf pour être malheureux
Mais j’suis natif à être intimider
Pré-destiné à devoir encaisser
Mais pareil j’reste pas peureux


Plusieurs fois j’y ai penser
Mais la seule chose que j’aurai prouvé
Stai que les intimidateurs m’avaient râler
Mais malgré mes pensées
Troublé, j’ai avancé
J'ai trébuché
Mais j’ai enduré



J’me suis toujours battue
Autant avec les autres, mes parents ou avec moi-même
Pas toujours avec mes poings
Mais j’ai toujours défendu mon point
Dans les fumigènes j’ai traversé leur stratagème
Disparu, mais aussitôt reparu je fus abattu



Mais maintenant j’ai trouvé
Ma douce moitié, ma dulciné
Elle m'aide à écopez, a trouvé ma destiné
Des épreuves dure comme un chêne elle a enchainé



Malgré la distance, lorsque nous nous rencontrons
Du bonheur nous éprouvons
Les autres penseront ce qu'ils voudront
Je vous le jure qu’elle n’est point une simple création
Ou une fabrication de mon imagination
Yo for real j’me colisse de votre opinion
Sois tu t’en crisse pi tu t’la farme ou tu respectes notre union



Dans le temps mon cœur et ma confiance était ouvert comme une exposition
Malgré l’apparition de fabrication de fausse information
Et l’intégration de plein de bullshit à mon propos dans vos conversations
En fuyant en mangeant mes émotions
En pensant faire des réparations voire même des améliorations
Avec quelques échantillons vous vous êtes fait une illustration
Qui n’est qu’une inondation de discrimination
Mais malgré l’initiation de l’évacuation
Et ma fortification
Et la fin de ma coagulation
JAMAIS! J’ai reçu de congratulation



Toutes les possibilitées et la générosité que j’ai donnée
L'incapacité d’éprouvée un sentiment d’appartenance à l’unanimité
La seule chose que j’ai ressenti, stai d’être rejeté
En plus du sentiment d’infériorité et d’insécurité
J’me suis jamais senti en sécurité
Aujourd'hui encore, j’arrive pas à cicatriser



S'que j’ai toujours voulu
C'était une amitié réciproque
Ou une relation ininterrompue
Mais tout s’que j’ai attiré c’est des losers qui me provoque
Maintenant je redistribue les pieds au cul
Et j’veux juste que leurs mâchoires se disloque



Pour l’école, l’intimidation c’est comme le fruit défendu
“tolérance zéro” que la crisse de 2 watts de psychoéducatrice disait
Mais à peine une semaine après j’me fessait intimider devant le prof qui ininterrompu, n’est pas intervenue
Quelqu'un que je remercie particulièrement, ma défendue
Mais lorsque le temps fut
De rencontrer la directrice “on se verra après noël” on me sortait
Mais wtf! J’pense que y’a un malentendu



Après sa j’dois faire des efforts quand les adultes en font moins que moi
Pi y te donne plein de devoirs plate à faire chez toi
Et du moment où je suis arrivé
Par ma parenté j’me fait chicaner, crier, obstiner et engeuler
Difficile de s’épanouir, s’aimer, aimer ou se concentrer quand on n'est même pas heureux dans son chez sois
J’travaille fort pour retrouver ma voie



Ben oui quand je disais “que j’y pensais” stai du suicide que je parlais
Le suicide, le noir, la fin, le désespoir, la mort me chuchotais
À me disait “yo big pas game de faire le pas, de sauter”
Tsé quand ton seul trip c’est d’faire d’la vitesse en char pi d’la frôler
Juste avant que tu commettes l’erreur fatale
Tu trouves sa médicinale, mais sa t’amène direct à la pierre tombale



Vous demandez pas pourquoi à Longueuil je m’envole
Pour m’enfuir des d’moiselles
Et de ceux qui font du zèle
Pi comme un grand homme a dit: y sont toute folles



Même si d’en misère j’suis jamais né
Spa sensé, mais à terre j’ai toujours été
La vie à jamais cessé d’me rabaissé
J’me suis fait cassé, mes dents j’tencore en train d’les ramassées



Depuis ma naissance, j’me suis toujours senti comme une nuisance
Mon enfance, à cause du manque de reconnaissance, a été comme une longue convalescence
En absence d’une influence parentale, J’avance
Mais, lorsqu’ils donnaient présence, la sentence n’était qu’une pénitence
L'adolescence est la période de la méconnaissance
Ou l’importance de la performance résulte en une concurrence intense
Asteur pour réussir en romance faut juste avoir d’la malfaisance et de l'insolence
Au lieu d’avoir de l’assurance, de l’élégance ou de l’éloquence
En cette période d’innocence, si tu oses l’imprudence de commettre une simple offense
C'est sois une mise au silence ou une mise au tapis par pure indécence
Pendant que je vivais toute cette médisance j’devais faire d’la cyberdéfense
En passant au travers d’ma croissance en croyant aller à contre-sens vers l’impuissance
Je frôlais chaque jour le bouton d’arrêt d'urgence, mais j’ai découvert mon indépendance
Avec la puissance de la connaissance, qui est la quintessence de l’autodéfense
Tu vas m’dire que j’fais pas de sens
Mais j’avance sans devoir de redevance
Les caves pi les intimidateurs ont aucune indulgence envers ma négligence
Rendu à 2-3 fois par jour, j’ai vite fait la circonférence de leur incompétence
Sans croyance, j’garde mon adhérence



Quand je dis “je t’aime” à ma blonde sa la touche
Mais, quand j’lui parle de son passé a s’met a pleuré
Son père biologique, partie au dépanneur pi quié jamais revenu
Pendant 10 ans elle a été élevée par son beau père
Elle a commis l’erreur de l’appelé papa par mégarde
Lui, y s'est fâché pi y’a battait pi thrust moi qu’sa barde
À la snitch a la DPJ, pi est arrivé dans une famille d’accueil qui avait dlair ben pépère
Mais au fond a s’est fait attoucher, mais à l’a jamais voulu
Asteur est en famille d’accueil ou elle a de la difficulté à s’adapter
Mais au finale je l’ai aidé et on peut enfin s’aimer mais a reste farouche



Si t’a ben remarqué
J’ai jamais énoncé le mot “scusé”
Parce que quand tu réfléchis à qui j’ten train de parler
Ct'au monde qui mon blesser
Faque jpeux dire que jme colisse de leurs opinions après squi mon fait endurer

En vrai, manger dla marde, mais merci pareil un peu parce que c’est un peu grâce vous que j’ai maturé
Si tu te sens touché par sque je dis sens toi mal, parce que si le chapeau te fait met lé
Jveux même pas qui souffre physiquement ou qui me paye dla thérapie, jveux juste qui s’excuse ou qui se sente mal jusqu’à ce qui finissent au cimetière a cause
dla culpabilité
Yo mais rendu la jpeux tu leur en vouloir, on était jeune pi même moi j’ai intimidé
Mais la seule différence c’est que moi jtaller m’excuser



Mes expériences d’intimidation
Ont été comme une pendaison
Jme dit wtf
Pourquoi je suffoque
Moi j’ai jamais demandé sa
La honte m'a dit “c’est sa quié sa”
6 pieds sous terre la pression me trimbale
Tu fini par en finir à la belle étoile….

Rajouter un lien

vers un autre texte texteBook
vers une page web
vers un mot du dico
Mini description : (explique la présence de ce lien sur ce texte)
Ajouter un
commentaire

Quoi de beau
sur texteBook ?

Des citations de La première gorgée de bière ont été rassemblées.03/07/2024
clemdhygie a publié le texte Dead man talking.30/01/2024
Jean-Marie E. a commenté le texte LES MOIS DE L'ANNÉE.13/01/2024
Alfrédine Chope a sélectionné le texte Le choix d'Eurydice .15/12/2023
Dohban a répondu au sujet Les types de strophes.30/09/2023
voir toute l'activité

Et sur le reste du site …

La définition du mot BOHÉMIEN a été remaniée.23/07/2024
Une flexion : MURS23/07/2024
Pépère a joué la partie Mercredi 15 mai 2024.21/07/2024
Un mot-dièse :
#Bretagne
(50 mots)14/07/2024
Le mot COUMAROU a été illustré par une image.13/07/2024
Le mot BOURGUIBISTE a été ajouté.07/07/2024
Bienvenue Le Roux !07/07/2024
?