• Dico
  • Rimes
  • Textes
  • Phrases
  • Tout
×
Recherche avancée
?
+
×

Rercherchez aussi dans :

  • Anagrammes
  • Profils
  • Terminaison

Vous êtes complètement perdu(e) sur ce site ? Lisez ceci.

IndieNiée
Texte daté de 2011/12/31

Malade

j ai une maladie qui m empeche de sourire
une sorte de paralysie qui empire
elle s est invitée tte seule dans mon avenir
jpensais pourtant prévenir avant de guérir

mais non c est plus fort que moi
c est bien encré là ou s agglutine le désarroi
fallait matérialiser pour que ça se croit
et maintenant dis moi, je fais quoi

impossible quand j croise le regard des gens
jme dis ils savent pas ce qui les attend
si au moins ils étaient plus tolérants
les humains deviendraient + dignes et - ignorants

mais en attendant c est chacun pour sa gueule
et la mienne se voile lentement d un linceul
jfais mes abblutions et jlave mon linge sal seule
parce qu en famille ça vrille j en dégueule

Tu sais plus j souffre plus j deviens mauvaise
A croire que la vie me fait la baise
Ne vous déplaise mais jsuis au coeur du malaise
le feu se ravive les cendres redeviennent braises

les flammes de l enfer me tourmentent
pourtant jviens pas des terres de l épouvante
mais Eve a croqué et j suis dans son ventre
pendant qu Adam joue à l échéquier et se vente

Et la dedans fallait rajouter le néant
c est désolant car en + ça rend naif et fainéant
l homme sourire aux dents nage ds un bain de sang
Et moi je me sens emprisonnée dans les rangs

Comme des moutons bien dressés on suit le padre
comme des veaux écervellés on se jette sur le blé
certains vont ds la file de droite pr se rassurer
d autre passent par la gauche pour se la raconter

Et au final meltings potes qui veulent profiter
qui finiront tous comme des bifteaks exploités
la case hopital on va tous se la coltinée
moi pour le 1er janvier ce sera un scann a jeun STP

Rajouter un lien

vers un autre texte texteBook
vers une page web
vers un mot du dico
Mini description : (explique la présence de ce lien sur ce texte)

Commentaires (2)

Posté par
le 31/12/2011
texte avec tes tripes
la maladie je connais j'ai donné, et je reste vigilant
Loup gris
Posté par
le 21/02/2012
Comme nouga, je connais la maladie j'ai donné. Méchanceté et rébellion sont parfois nécessaire pour l'affronter. J'ai aimé.
Ajouter un
commentaire
Tout nouveau
Tout chaud

Quoi de beau
sur texteBook ?

Des citations de La poésie sauvera le monde ont été rassemblées.06/06/2024
clemdhygie a publié le texte Dead man talking.30/01/2024
Jean-Marie E. a commenté le texte LES MOIS DE L'ANNÉE.13/01/2024
Alfrédine Chope a sélectionné le texte Le choix d'Eurydice .15/12/2023
Dohban a répondu au sujet Les types de strophes.30/09/2023
voir toute l'activité

Et sur le reste du site …

La définition du mot CUIVRE a été remaniée.17/06/2024
Le mot ORANGER a été illustré par une image.17/06/2024
Une flexion : OSAI17/06/2024
Le mot HÉRODIEN a été ajouté.16/06/2024
glomerule a joué la partie #2416.15/06/2024
Un mot-dièse :
#Élections
(51 mots)09/06/2024
Bienvenue CTidou !07/06/2024
?