• Dico
  • Rimes
  • Textes
  • Phrases
  • Profils
  • Tout
×
Recherche avancée
?
+
×

Rercherchez aussi dans :

  • Anagrammes
  • Terminaison

Vous êtes complètement perdu(e) sur ce site ? Lisez ceci.

Anne-Marie Lejeune
Texte daté de 1894
Un poème d'Emile Verhaeren que j'aime....infiniment
Afficher l'illustration
Le vent

Le vent

Sur la bruyère longue infiniment,

Voici le vent cornant Novembre ;

Sur la bruyère, infiniment,

Voici le vent

Qui se déchire et se démembre,

En souffles lourds, battant les bourgs ;

Voici le vent,

Le vent sauvage de Novembre.

Aux puits des fermes,

Les seaux de fer et les poulies

Grincent ;

Aux citernes des fermes.

Les seaux et les poulies

Grincent et crient

Toute la mort, dans leurs mélancolies.

Le vent rafle, le long de l'eau,

Les feuilles mortes des bouleaux,

Le vent sauvage de Novembre ;

Le vent mord, dans les branches,

Des nids d'oiseaux ;

Le vent râpe du fer

Et peigne, au loin, les avalanches,

Rageusement du vieil hiver,

Rageusement, le vent,

Le vent sauvage de Novembre.

Dans les étables lamentables,

Les lucarnes rapiécées

Ballottent leurs loques falotes

De vitres et de papier.

- Le vent sauvage de Novembre ! -

Sur sa butte de gazon bistre,

De bas en haut, à travers airs,

De haut en bas, à coups d'éclairs,

Le moulin noir fauche, sinistre,

Le moulin noir fauche le vent,

Le vent,

Le vent sauvage de Novembre.

Les vieux chaumes, à cropetons,

Autour de leurs clochers d'église.

Sont ébranlés sur leurs bâtons ;

Les vieux chaumes et leurs auvents

Claquent au vent,

Au vent sauvage de Novembre.

Les croix du cimetière étroit,

Les bras des morts que sont ces croix,

Tombent, comme un grand vol,

Rabattu noir, contre le sol.

Le vent sauvage de Novembre,

Le vent,

L'avez-vous rencontré le vent,

Au carrefour des trois cents routes,

Criant de froid, soufflant d'ahan,

L'avez-vous rencontré le vent,

Celui des peurs et des déroutes ;

L'avez-vous vu, cette nuit-là,

Quand il jeta la lune à bas,

Et que, n'en pouvant plus,

Tous les villages vermoulus

Criaient, comme des bêtes,

Sous la tempête ?

Sur la bruyère, infiniment,

Voici le vent hurlant,

Voici le vent cornant Novembre.

Emile Verhaeren((1855-1916)

recueil "Les villages illusoires"

  • Thème :
    • Le vent (novembre)
  • Genre :
  • Métrique :
    • Vers libre

Rajouter un lien

vers un autre texte texteBook
vers une page web
vers un mot du dico
Mini description : (explique la présence de ce lien sur ce texte)

Commentaires (3)

hélène
Posté par
le 22/11/2011
Merci Anne Marie pour cette découverte ; j'aime aussi terriblement cette sauvagerie, maîtrisée ; c'est superbe !
Posté par
le 22/11/2011
trés beau texte d'athmosphere
Anne-Marie Lejeune
Posté par
le 22/11/2011
Hélène, Nouca, merci ! C'est agréable de rencontrer des connaisseurs ! J'aime beaucoup le style de Verhaeren !
Ajouter un commentaire
Vocabulaire
d'une œuvre

Quoi de beau
sur texteBook ?

AKoné aime lire Seydou Badian Kouyaté.29/09/2021
Des citations de Qui touche à mon corps je le tue ont été rassemblées.28/09/2021
crisix a publié le texte Roberto, de retour dans l'eau.13/09/2021
lingue a sélectionné le texte Le guetteur.16/03/2021
crisix a publié le bout-rimé Le guetteur.02/02/2021
voir toute l'activité

Et sur le reste du site …

Le mot °ARTIVISTE° a été ajouté.20/10/2021
laviger a joué la partie #2059.18/10/2021
AGTOD DONALD aime le mot NOIR.16/10/2021
La définition du mot ÉRÉTHISME a été remaniée.14/10/2021
Le mot REDINGOTE a été illustré par une image.12/10/2021
crisix a commenté la partie MARKKA 2.11/10/2021
Garry a publié la partie MARKKA 2.11/10/2021
?
Retrouvez eXionnaire
sur Facebook

Conception du site :

nüweb - sites écologiques