• Dico
  • Rimes
  • Textes
  • Phrases
  • Profils
  • Tout
×
Recherche avancée
?
+
×

Rercherchez aussi dans :

  • Anagrammes
  • Terminaison

Vous êtes complètement perdu(e) sur ce site ? Lisez ceci.

🏠 Textes de malouino
Recueil : mystique
1. Le roman du mauvais temps
malouino
Les hurlements du vent de la nuit m'ont inspiré ce texte. Sur dix syllabes, c'est une litanie un peu lourde au départ, ensuite un début de résolution et puis un abattement.
Un jour mes textes seront moins sombres, en attendant, je trouve que celui ci s'accorde bien au déchainement de la nature..

Le roman du mauvais temps

Les chants que déclament les vents hurlants

Sont comme les âmes de ce roman.

Leurs voix s’entremêlent et forment l’appel

Auquel personne ne répond vraiment.

Ainsi en est-il indéfiniment,

Cet aria nait toujours doucement

Les voix graciles s’élèvent fragiles

Puis elles enflent jusqu’au déchirement

Les hurlements témoignent des tourments

De ceux qui s’en vont se remémorant

Leur vie finie sans possible déni,

Sans répit. Tout reste sous scellement.

Le tragique est dans le déroulement

De la supplique elle va se répétant

Tous esclaves d’un temps qui nous enclave

Et puis nous lâche au temps du dernier chant

Et pourtant au plus fort de la tempête

Lorsque la colère est à son acmé

N’est-ce pas l’instant précédant la fête

Des astres étoilés enfin allumés ?

A ce spectacle ô combien magnifique

L’Homme assiste, en tire joie et vanité

La permanence des cieux est magique

Il s’imagine l’avoir inventée.

Rajouter un lien

vers un autre texte texteBook
vers une page web
vers un mot du dico
Mini description : (explique la présence de ce lien sur ce texte)

Commentaires (2)

dahliane
Posté par
le 02/03/2010
Je ne trouve pas le début lourd, au contraire. La première strophe est celle que je préfère.

La tempête est imprévisible, chaotique, peut-elle rentrer dans les clous d'un poème versifié ?
malouino
Posté par
le 02/03/2010
Merci Dahliane de m'avoir donné ton avis.
La première strophe était tout à fait personnelle, elle l'était trop, c'est pour cela que les autres ont été écrites ensuite.
La lourdeur dont je parle vient de la rime en 'ment' et 'ant' qui se répète pendant 4 strophes comme un leitmotiv.
Ensuite ça change et puis ça retombe.
C'est vrai que la tempête n'est pas facile à versifier, mais Brel avait bien réussi à évoquer tous les aspects de son plat pays, y compris les plus sombres, les plus noirs. Alors, on peut encore essayer, non ?
Ajouter un commentaire

Quoi de beau
sur texteBook ?

Une Cavalière Libre Comme L'Ai a publié le texte Liberté.04/08/2020
addictionnaire a rassemblé des citations pour Viens avec ton cierge.01/08/2020
Boniface a sélectionné le texte Quoi !.27/07/2020
Aurèle a répondu au sujet Les types de vers.12/03/2020
rafi_sionado a commenté le texte Funérailles pour une vache morte.13/01/2020
voir toute l'activité

Et sur le reste du site …

Richie66 a joué la partie #1991.15/08/2020
Bienvenue Richie66 !09/08/2020
Une Cavalière Libre Comme L'Ai déteste le mot VIOL.04/08/2020
addictionnaire a lancé le sujet Viens avec ton cierge.01/08/2020
Eddy Cyclope a commenté le mot THEATRE.29/07/2020
addictionnaire a rajouté le mot °CRYPTOGAY°.01/07/2020
?
Retrouvez eXionnaire
sur Facebook

Conception du site :

nüweb - sites écologiques